Nombre total de pages vues

vendredi 7 juillet 2017

Clés pour honorer la déesse en vous



« Traite-toi chaque jour comme une déesse »

Une phrase, une pépite, glissée à mon oreille sur une plage d’Indonésie il y a dix ans et qui a fait son chemin depuis. Mais, se sentir comme une déesse… c’est quoi ?

Nous sommes toutes passées par là : « Ah, si seulement j’étais plus mince, plus jolie, plus intéressante, plus intelligente, si j’avais plus d’argent, plus de temps, un partenaire plus présent… Je pourrais me sentir mieux, plus sexy, plus vivante, je réussirais mieux… »

Il y a plusieurs années en arrière, j’étais loin d’être connectée à ma déesse intérieure et encore plus loin de savoir comment l’honorer. Je pensais souvent à tout ce que je voulais changer en moi, les blocages que je rencontrais ou les choses qui m’embarrassaient et cela alimentait un cercle peu vertueux qui bien sûr m’empêchait de me réaliser pleinement et de briller de ma belle lumière. Jusqu’à ce « Traite-toi chaque jour comme une déesse » qui peut sembler un peu naïf, mais qui a marqué un tournant dans ma manière de vivre avec moi-même. Il y a une grande différence entre comprendre le concept avec son esprit et l’incarner véritablement. C’est un chemin. Éveiller et honorer ma nature de déesse fut, à ce moment-là, une décision, un engagement, une promesse avec moi-même. Les choses sont parfois un peu plus simples qu’elles n’y paraissent et peuvent commencer ici et maintenant, au moment même où vous lisez ces lignes. Prête ?



Découvrez 3 clés pour reconnecter à votre déesse intérieure et mieux vous honorer.

Clé n° 1 : Choisissez consciemment de vous porter de l’attention dans la bienveillance au quotidien.

À travers mes expériences personnelles autant que professionnelles, j’ai observé combien, souvent, les femmes, chacune à leur manière, entretiennent des comportements parfois peu respectueux de leur personne : mauvaise hygiène de vie, jugements excessifs sur soi-même, ou encore difficulté à poser des limites claires et à s’écouter.

Essayez d’observer…

Vous êtes en train de vous juger ou vous êtes dure avec vous-même...?

Pouvez-vous envisagez d’être un peu indulgente avec vous, comme vous le feriez avec une amie que vous aimez beaucoup ? Laissez passer cette pensée, ce jugement et l’histoire qui va avec sans vous y identifier. Respirez profondément et souriez-vous avec bienveillance. Savoir se foutre la paix, c’est aussi ça se sentir une déesse !

Pour d’autres, cela passera par une difficulté à poser et respecter ses limites. Vous êtes épuisée mais vous vous forcez à faire quelque chose pour faire plaisir à quelqu’un ? Réfléchissez à comment mieux honorer vos limites au quotidien, elles sont une marque d’amour et d’estime de soi.

Demandez-vous…

Que pouvez-vous faire chaque jour pour vous aimer un peu plus et cultiver la bienveillance à votre égard ? Pouvez-vous essayer de vous connecter un peu plus à vous-même et d’écouter ce dont vous avez vraiment besoin ?

Clé n° 2 : Tournez votre attention sur les forces déjà disponibles en vous.

Quelles sont les parties de vous qui se sentent déjà éveillées, déjà puissantes, déjà connectées, déjà une déesse ? Valorisez ce qui est déjà. Donnez de l’attention, du temps, de l’amour à votre nature de déesse pour la nourrir, en prendre soin pour la faire grandir. Décidez de célébrer cette partie de vous, glorieuse, expressive, qui a toujours été là. Parfaite, comme elle est.

Clé n° 3: Éveillez votre capacité à vous assumer totalement et à être présente à vous-même.

Être une déesse ne veut pas dire être parfaite ! Renoncez à essayer d’incarner seulement les meilleurs côtés de vous : se montrer la plus gentille, la plus douce, avoir l’air d’être quelqu’un de très bien, ou d’être toujours forte... Tous ces masques que l’on porte pour avoir l’amour ou l’approbation des autres. Soyez vous ! Gardez en tête que vous pouvez échouer tout en étant une déesse, vous pouvez avoir des rondeurs tout en étant une déesse, vous pouvez être en colère, ou triste, tout en étant une déesse ! Être une déesse ne consiste pas non plus à se débarrasser de nos blessures, ou à prétendre qu’elles n’existent pas mais à faire face aux blessures, aux émotions, aux échecs… À savoir être présente à soi, s’aimer, se consoler, se soigner… Le monde a besoin de votre authenticité, de vos vulnérabilités, donnez-leur de l’espace pour sortir de cette contraction de devoir être d’une certaine manière ! Prenez votre place, pleurez, riez, soyez en colère, aimez… C’est un cadeau que vous vous ferez et que vous ferez aux autres. Parce vous êtes parfaite là maintenant, tout de suite et que le monde a besoin de vous voir comme vous êtes !

L’intégration de ces trois clés nous amène à vivre nos vies de femmes plus alignées avec notre nature de déesse. Les choses changent à partir de notre intérieur et se manifestent dans toutes les sphères de notre vie : notre vie amoureuse, sociale et professionnelle, comme dans notre sexualité, devenant ainsi plus authentiques en étant le reflet de notre vérité intérieure.

En résumé, pour être une déesse, n’ayez pas peur d’être vous-même et de briller de votre belle lumière !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire